Vous êtes ici :

Coup de coeur voyageur 2015

Les 10 musées tunisiens à visiter absolument! 2015-11-30

Grâce à son glorieux passé historique, il existe un bon nombre de musées en Tunisie répartis à travers toutes les régions du pays… Et qu’il s’agisse de musées patrimoniaux, nationaux ou océanographiques...Vous y trouverez votre bonheur !

Amateurs d’art et d’histoire, Voyanote vous invite à découvrir les merveilles que renferment les musées tunisiens !

1.Musée national du Bardo :

Il a la particularité d’abriter la plus grande collection de mosaïques au monde. Depuis le mois de juillet 2012, le musée a rouvert ses portes après une vaste opération de rénovation qui aura duré plusieurs mois.

Le hall d’accueil est agrandi, les parcours de visite sont dotés des toutes dernières techniques en matière d’éclairage, de signalétique et de multimédia. Il en va de même pour les collections archéologiques (pièces de monnaie d’époque antique et arabes, céramiques, statues, lapidaires…) qui passent désormais à 8000 pièces dont certaines inédites à découvrir. Le musée de Bardo est l’un des plus importants musées du bassin méditerranéen et le second musée du continent africain après le musée égyptien du Caire… http://bit.ly/1kMSsiz

2.Musée national de Carthage :

Aménagé au début du siècle dernier au rez-de chaussée d’un scolasticat de religieux catholiques, accolé à la basilique Saint Louis érigée à la fin du XIXe siècle à l’emplacement de l’acropole de Carthage, ce musée abrite la plus importante collection d’objets provenant du site de Carthage et couvrant les périodes phénico-punique, romano-africaine et arabo-musulmane.

Réaménagé il y a deux décennies pour une meilleure exposition de collections qui ne cessaient de s’enrichir et pour élargir la visite aux techniques de mise en valeur des objets de leur conservation et de leur restauration. Ce musée est actuellement en pleine restructuration entreprise dans le cadre de l’aménagement du parc archéologique de Carthage et destiné à en faire un établissement majeur dans le panorama muséographique d’Afrique du nord… http://bit.ly/1PoOIRi

3.Musée Archéologique de Sousse :

La médina de Sousse, inscrite sur la liste du patrimoine mondial, accueille, à l’intérieur de sa Kasbah médiévale, le nouveau Musée Archéologique de Sousse. A l’entrée du Musée, dans la grande salle voutée de l’accueil, sont présentés l’histoire et les monuments du Sahel de l’antiquité à l’époque musulmane. Situées sous la grande cour de la Kasbah, les salles souterraines du Musée atteignent 2000m de superficie et baignent dans une lumière, artificielle et naturelle, qui contribue à la mise en scène des collections et des ambiances scénographiques des différents espaces. Les collections, composées de mosaïques, de sculptures, de lapidaires et de mobiliers en céramique proviennent de plusieurs sites du Sahel antique… http://bit.ly/1QuXZqy

4.Musée archéologique de Sfax :
Ce musée se dresse au centre de la ville moderne et abrite des collections qui couvrent toutes les ères de l’histoire de Tunisie avec des objets provenant de la ville et de ses environs mais également de sites plus lointains. Il vient de subir un «lifting» qui l’a rafraîchi et a rendu sa visite d’autant plus agréable… http://bit.ly/1SITtUC


5.Musée de Sidi Amor Abada de Kairouan :
C’est, assurément, l’un des endroits les plus curieux de Kairouan et même de Tunisie. Ce musée a été aménagé dans une zaouia -mausolée- érigée en 1872 et qui abrite le tombeau d’un personnage tout aussi curieux : Amor Abada, plus connu par l’appellation révérencieuse de Sidi Abada. L’édifice, tout d’abord : il se présente sous la forme d’un vaste ensemble architectural surmonté de 7 coupoles côtelées d’un style, il est vrai, connu à Kairouan depuis un millénaire. Cependant, les coupoles n’ont jamais été utilisées en aussi grand nombre. Voilà qui donne au monument un air singulier, empreint d’une grave solennité… http://bit.ly/1lkipXh


6.Musée d'Art et de Traditions populaires de Djerba :
Dans le mausolée de Sidi Zitouni, aux environs d'Houmt-Souk, le musée d'Art et de tradition populaire est installé dans un ancienne zaouïa (lieu d'enseignement du coran) du XVIIIème siècle. Situé à la sortie de la ville, près de la plage, il offre tout un panel d'objets et de costumes traditionnels de Djerba qui offre une vision du passé de l'île, de sa culture et de son artisanat. A travers les collections de costumes, de bijoux, de textes coraniques et de coffrets religieux accompagnées d'explications, ce musée permet à chaque visiteur de comprendre les traditions de cette île et d'en savoir plus sur les deux communautés principales de Djerba: la communauté musulmane et la communauté juive… http://bit.ly/1PCqC49


7.Musée du Kef :

Installé sur les hauteurs de la ville, dans un ancien sanctuaire, ce musée a été doté d’une dimension à la fois anthropologique et ethnographique pour refléter et expliquer le patrimoine artisanal et immatériel d’une région riche de traditions où se mêlent sédentarité et nomadisme, citadinité et ruralité.

En une succession de salles donnant les unes sur les autres avant de déboucher sur la cour d’une demeure traditionnelle dont les chambres ont été converties en salles d’exposition pour diverses activités artisanales, le musée nous permet d’accéder à l’univers des tribus qui nomadisaient autour de la ville du Kef, mais aussi à l’intimité de la vie domestique, professionnelle et spirituelle de la cité elle-même, depuis toujours chef-lieu de cette région du nord-ouest tunisien et son centre d’activités économique et religieuse… http://bit.ly/1HI62cg

8.Musée des arts et traditions populaires de la ville de Tunis (Dar Ben Abdallah) :

Situé en plein cœur de la médina de Tunis, le musée des arts et traditions populaires abrite toute une collection d’objets utilitaires, ustensiles, bijoux… relatant la vie de la population tunisoise du 19ème siècle.

Lors de votre visite, vous aurez l’occasion de découvrir plusieurs reconstitutions de scènes issues de la vie quotidienne : mariages avec habits traditionnels, cérémonie du thé…

Surnommée Jadis «Dar Ben Abdallah» du nom de son propriétaire, ce faste palais a la particularité d’être composé de plusieurs appartements juxtaposés constitués de grandes chambres, d’une cour et de dépendances.

L’architecture de la bâtisse de type traditionnel est caractérisée par une imposante porte d’entrée, une grande cour centrale dallée de marbre,…. Le tout dans une décoration andalouse et italianisante (plafonds en stuc ciselé, bichromies en noir et blanc…).

Les annexes accueillent des expositions occasionnelles ou des collections d’objets d’artisanat... http://bit.ly/1LaiOAo


9.Musée ethnographique de Gabes :

Le musée de Gabès occupe les locaux d’un monument historique, en l’occurrence une école d’époque mouradite datant de la fin du XVIIe siècle. Il s’agit d’un véritable complexe qui se compose d’une aile pour l’enseignement religieux, d’une mosquée et d’une résidence pour étudiants. L’ensemble se distingue par l’harmonie de son architecture, sobre et élégante à la fois. Ce local est situé juste à proximité d’un autre monument historique : la zaouia – mausolée du saint patron de la ville, Sidi Boulebaba al-Ansari, venu d’Arabie avec les premières vagues de conquérants musulmans. Quant au contenu du musée, il décline la vie oasienne à travers quatre thèmes principaux : l’artisanat domestique, le mariage, l’alimentation et l’agriculture. Accessoirement, le musée abrite aussi quelques pièces archéologiques : chapiteaux, inscriptions sur pierre, urnes funéraires etc… http://bit.ly/1QikDDm


10.Musée national d’art islamique de Raqqâda :

Après Kairouan, Raqqâda est la seconde ville princière au IXe siècle. Elle est située à 10 km au sud-ouest de celle-là et se présente aujourd’hui sous forme de vestiges plus ou moins bien conservés intégrés dans un parc d’une vingtaine d’hectares dans lequel a été érigé, dans les années 60, un palais présidentiel qui, depuis, a été reconverti en musée et en centre de recherches spécialisé dans la civilisation islamique en Tunisie. La salle d’entrée du musée a été consacrée à la Grande Mosquée de Kairouan dont une superbe maquette en bois réalisée à l’échelle 1/50° avec une coupe au niveau du minaret et de la nef axiale, permet au visiteur de découvrir les diverses particularités architecturales qu’une visite nécessairement rapide n’autorise pas. En face de cette maquette, une copie du mihrâb (niche indiquant la direction de la Mecque) de cette mosquée…. http://bit.ly/1HyZj9M